Notre engagement écologique

Faire respirer la ville et améliorer la qualité de vie de ses habitants est aujourd’hui possible en privilégiant l’usage de matériaux biosourcés, issus de ressources renouvelables. Woodeum est le leader d’une nouvelle génération de promoteurs qui ont fait le choix du bois massif pour son confort d’habitat, mais aussi parce qu’il est le seul matériau de construction qui stocke le carbone au lieu de l’émettre et qui permet ainsi de lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Réduire l’empreinte carbone de nos logements

Construire des bâtiments bas carbone pour ralentir le réchauffement climatique.


En France, le logement est le premier secteur en termes d’émissions de gaz à effet de serre avec 27% des émissions. La construction représente 60% de l’empreinte carbone d’un bâtiment neuf. 1 m2 de bâtiment neuf construit, c’est 1.5 tonnes de CO₂ émises sur 50 ans.

 

Le « gain carbone » d’un logement BBCA en bois massif CLT de 60m2 est d’environ 30 tonnes par rapport aux solutions traditionnelles soit :

  • 44 ans de chauffage au gaz de ce logement
  • 250 ans de chauffage à l’électricité de ce même appartement
  • 9 ans de distance parcourue par un automobiliste ou 120 000 km

 

 

Woodeum, membre fondateur du label BBCA

En tant qu’acteur du bâtiment, nous avons la responsabilité de construire des villes plus vertueuses et respectueuses de l’environnement. C’est pourquoi nous avons fondé, avec d’autres acteurs engagés pour le climat, l’Association pour le développement du Bâtiment Bas Carbone (BBCA), pour faire prendre conscience de l’urgence de diminuer l’empreinte carbone du bâtiment. Cette association indépendante valorise l’ensemble des démarches qui contribuent au développement des bâtiments bas carbone.

Une ville plus naturelle

Tout commence par de l’air pur : le bois, un puits de carbone

Le bois massif est un piège à carbone naturel. Durant sa croissance, l’arbre absorbe du CO₂ , stocke le carbone et rejette l’oxygène, contribuant ainsi à la limitation du réchauffement climatique. C’est la photosynthèse.

 

Coupé à maturité et utilisé comme matériau de construction, le bois continue à stocker le carbone et ce pendant plusieurs centaines d’années. A la place de l’arbre récolté, nous prenons le soin de replanter un jeune arbre qui recommence à son tour à pomper le CO₂.

En comparaison des solutions d’usage traditionnel, la transformation du bois massif en matériaux d’ingénierie et son transport nécessitent moins d’énergie donc peu d’émissions de CO₂, ce qui confère à la construction bois une empreinte carbone exemplaire. Pour un logement de 60m², le gain carbone, par rapport aux solutions traditionnelles, s’élève à 30 tonnes de CO₂ environ. (Source : Carbone 4 – étude Woodeum CLT mars 2014)

Le bois, un matériau renouvelable

Le bois est une ressource sans cesse renouvelée et disponible en abondance. Il pousse assez de bois en France pour construire toutes les 10 secondes une maison de 200m2. Seule 57% de la forêt française est exploitée ! (Source : Fédération des Forestiers Privés).

Utiliser les arbres arrivés à maturité et replanter de jeunes pousses permet d’entretenir durablement les forêts, selon des usages séculaires et d’alimenter la pompe à CO₂. Nos partenaires et fournisseurs s’engagent à gérer durablement leurs ressources et garantissent la traçabilité des matériaux utilisés pour nos projets. Le bois prescrit par Woodeum provient de forêts gérées durablement certifiées PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification) et/ou FSC (Forest Stewardship Council).

Soucieux de l’avenir des générations futures, à chaque fois que nous réalisons 10m2 de surface d’appartement, nous finançons et vérifions la plantation d’un arbre sur le territoire français, dans une forêt gérée durablement. Le premier massif replanté par Woodeum se situe en Nouvelle-Aquitaine et en Rhône-Alpes. Il s’agit de 1050 jeunes pins sylvestres, qui dans 30 ans, feront un magnifique bois massif de construction pour loger nos petits-enfants.

Bâtir sans nuisance

Le bois massif CLT se présente sous forme d’éléments constructifs destinés à former des murs, des toitures, des planchers…. Leur fabrication en usine et le procédé d’assemblage sur site permettent de révolutionner la construction des bâtiments.

Chantiers sans nuisances

La préfabrication en usine permet de diviser par 6 à 8 la rotation des camions durant le gros œuvre, mais également de réduire les nuisances sonores, les émissions de poussières et les déchets liées à la construction sur site en béton.

Construire plus vite

Outre la préfabrication qui permet de diviser par deux le chantier de gros œuvre, il n’y pas de temps de séchage ; ce qui permet l’intervention immédiate des corps d’état de second œuvre après la pose de la structure. 

La durée constatée des chantiers de Woodeum est réduite d’en moyenne 6 mois par rapport à un chantier traditionnel. La résidence Epicea à Issy les Moulineaux a ainsi été réalisée en moins d’un an pour 23 logements et 1550 m2 construits.

Construire en milieux contraints

5 fois plus léger que le béton, le bois massif permet de réaliser des surélévations, des franchissements et des chantiers avec un accès difficile.