Albizzia – Lyon Confluence

5051
5 octobre 2020

Albizzia : la nouvelle architecture en bois massif qui bouscule Lyon Confluence

 

Le quartier d’affaires lyonnais, Confluence, verra s’édifier un projet d’envergure en bois massif signé Woodeum et UTEI. Ce vaste programme est lauréat de l’appel d’offres pour l’îlot C2 sud de Lyon Confluence, situé à l’angle des rues Smith et Montrochet. Albizzia prend place sur le site d’une ancienne halle du marché de gros et devrait être livrée à la rentrée 2022.

Avec nos confrères d’UTEI, nous avons imaginé et voulu Albizzia comme un projet précurseur dans le secteur, avec l’ambition de mettre à l’honneur la construction bas carbone et de magnifier ce matériau bio-sourcé qu’est le bois.

Un ensemble en bois massif inédit à Lyon

Cet ensemble majoritairement conçu en bois massif est une première pour la presqu’île lyonnaise et pour le quartier. L’œuvre est tout aussi inédite pour Woodeum qui foule pour la première fois le territoire lyonnais. Albizzia s’articule autour de 4 bâtiments dont se détache une impressionnante tour s’élevant sur 16 étages d’une hauteur de 53 m. Le tout couvre une surface totale de 13 850 m² dont 4 250 m² de locaux tertiaires et 900 m² de commerces (commerces, services et artisanat). En termes d’habitations, 114 logements sont prévus avec 26% de locatif social (gestion par Batigère).

On doit cette conception aux talentueux architectes Hardel et Le Bihan et Insolites. Le bois massif, bien qu’il soit le matériau principal et porteur de l’édifice, épouse d’autres matériaux comme la brique, la faïence ou encore la terracotta. Cette association confère aux bâtiments un relief intéressant et des nuances chromatiques particulièrement belles. Le bois sera davantage visible à l’intérieur assurant ainsi aux occupants un confort tout aussi matériel qu’esthétique.

Ce qu’en disent les architectes…

Construit en bois, l’îlot répond à l’ambition d’un quartier bas carbone et à la rapidité de mise en œuvre attendue autour du bâtiment scolaire. Les quatre édifices déclinent des enveloppes minérales blanches mettant en valeur la végétalisation du cœur d’îlot. La création de volumes simples oblige une attention radicale sur la matérialité et les détails architecturaux, en faveur de la pérennité des constructions.

Hardel et Le Bihan, architectes

Un projet bas carbone

Albizzia portera le label BBCA, soit le label de référence pour mesurer l’empreinte carbone de la phase construction à la phase exploitation. On mesure le gain carbone de ce projet à 6 000 tonnes de CO2. Ce chiffre est équivalent à 106 années de consommation usuelle d’un ménage dans un logement du même type.

Woodeum & UTEI : une collaboration exaltante en faveur du bas carbone

Ce projet ambitieux est, avant tout, la rencontre entre deux promoteurs, deux expertises et deux visions architecturales complémentaires. Alors que Woodeum insuffle son savoir dans la construction en bois massif CLT et bas carbone, UTEI intervient comme un promoteur local riche d’un savoir-faire de plus de 60 ans.

Albizzia s’inscrit dans la continuité d’Hypérion, autre projet immobilier en bois édifié par Woodeum à Bordeaux et affichant une tour de plus de 50 m de hauteur. Hypérion et Albizzia découlent d’une volonté de bousculer les modes de construction traditionnels et d’œuvrer pour un urbanisme bas carbone. L’un comme l’autre se veulent comme un témoignage des possibilités architecturales offertes par le matériau bois. Car, oui, le bois massif permet d’édifier des bâtiments de plusieurs mètres de hauteur et ce dans une alliance parfaite entre robustesse et éco-conception. Woodeum a cette profonde conviction que l’on peut construire et dessiner les villes sans faillir à un devoir de conscience écologique et environnementale.